“Une victoire pour la démocratie française”

La constitution va donc etre reformee. Enfin, reformee est un bien grand mot. Disons que le President s’offre quelques pouvoirs et en echange de cela quelques concessions ont ete offertes aux parlementaires.
On est bien loin de la IV eme Republique refondatrice, bien loin d’un veritable changement profond et durable de nos institutions. Non il s’agit d’un pet foireux au fond d’une baignoire qui alourdit par le poid du methane mettra longtemps a eclater nauseabondamment a la surface de l’eau croupie dans lequel les dites institutions baignent. Non pas que j’ai eut un quelconque espoir que la droite fasse passer une reforme mettant un veritable coup de pied au cul des insitutions, mais pour appeler a un vote consensuel, faire une reforme un peu plus courageuse aurait pu appeler l’adhesion du public ( la levee de l’immunite presidentielle, une part de proportionnelle, la modification du mode electif du senat). Personnellement mon souhait aurait ete de voir une veritable remises a plat et l’avenement d’une 6eme republique sous une constitution totalement nouvelle, mais surement pas avec le gouvernement actuel au commande pour etre clair… read more

Le spectacle de Sarkozy au conseil National de l’UMP

Quand Nicolas Sarkozy marche dans les pas de Laurent Gerra, il se montre incroyablement doué pour le one man show.
Les extraits de ce discours qui furent diffusés focalisaient sur son attaque en règle contre la grève, mais le discours était bien plus fourni que cela.
La politique spectacle a son apogée, Sarkozy qui parade devant son parti et devant des représentants européens nous livre la l’un de ses plus remarquable discours, de quoi vous donner la nausée…

il signe la, la fin d’une lignée de présidents républicains ayant pour vocation d’unifier le pays au delà des clivages. Le discours est simple, violent, manipulateur (l’europe doit plus a Mitterand que a la droite qui s’y est opposée) et surtout l’insulte dirigée contre la gauche dans son ensemble est une preuve du mépris que Notre président éprouve a l’encontre d’une moitié de la France. Son autosatisfaction a avoir gagné le rôle présidentiel “pour agir” est a vomir, il ne parle pas la de faire l’unité de la France et de lui redonner un équilibre, non il parle de se débattre et de gesticuler comme il le fait depuis le début. Monsieur a gagné, il est un winner, c’est tout ce qui lui importe. il s’approprie même la victoire de la présidence de l’UE, lui a t’on dit que c’était avec le package de sa victoire présidentielle ? read more