Le bruit des matraques sur les boucliers…

Le terrorisme  révolutionnaire serait de retour en France, l’affaire Tarnac a rouvert la communication gouvernementale concernant le renouveau de ce phénomène en brandissant la menace de l’ultra gauche. Si la détention de Julien Coupat est largement médiatisée ce ne fut pas autant le cas de celle d’Isa (depuis un an), Damien, et Juan.

crs-01

Isa est soupçonnée d’avoir tenté d’incendier un véhicule de police pendant la dernière élection présidentielle de 2007, sur la base de traces ADN retrouvées sur des engins incendiaires n’ayant pas explosés ( pas plus de précisions à ce niveau sur la nature des engins). Arrêtée en janvier 2008 et placée depuis en détention provisoire, elle est privée de liberté depuis plus d’un an. Aucune date de procès n’a jusqu’à présent été fixée.

Hier lors d’une manifestation de soutien à Isa (non autorisée par la préfecture de police donc illégale, bah tiens donc…), les CRS et la BAC ont procédés à des interpellations massives pendant deux heures. La police parle d’une opération classique dans ce cas de figure. Je vous résume l’affaire en citant quelques extraits du Nouvel Obs qui est l’un des rares a avoir relayé l’info:

Une centaine de personnes -des manifestants et des passants- ont été interpellées vers 15h au niveau du métro Barbès-Rochechouart, dans le XVIIIe arrondissement de Paris. La manifestation se déroulait dans le cadre de la semaine “Sabotons l’antiterrorisme”. Les participants voulaient marquer leur soutien à Isa, Juan et Damien, placés en détention provisoire. Ils ont déployé une banderole “Solidarité avec les révoltés incarcérés” et ont distribué des tracts appelant à une nouvelle manifestation organisée le 31 janvier, en soutien aux inculpés de l’antiterrorisme.

Peu de temps après son arrivée, le groupe, qui comptait environ cent à deux cent personnes, selon la police et des participants, s’est retrouvé face à un cordon de CRS tandis qu’il avançait boulevard Barbès. Il lui fut impossible de faire demi-tour, les forces de l’ordre étant déjà présentes de l’autre coté. Les arrestations commencèrent très rapidement.

Je suis toujours sidéré par la manière dont les forces de l’ordre gèrent les manifestations qui n’ont pas de structures associatives, syndicales ou politiques. La violence peut s’exprimer dans ce cadre, on balance des gaz lacrymogène sur une centaine de manifestants, on interpelle tout ce qui passe, ce qui permet de ficher un peu plus et de recouper les informations avec l’enquête en cours de nos 3 terroristes présumés. Bien entendu, on pourra toujours comparer les deux versions du déroulement des évènements pour constater les affabulations des manifestants “anti anti-terroristes”, celle des policiers: une opération de routine sans accro, ou bien celle des manifestants, comme le rapporte un témoignage publié chez DonJipez:

Sur le déroulement des faits, voici le témoignage que j’ai reçu (comme quelques autres) de Laurent G., militant qui était sur place:

“La manif a, sans sommations, été prise dans une nasse policière, les uns ont été libérés sur place (60 personnes environ), les autres (80 environ) après une vérification d’identité à la durée illégale (4H30) dans le cadre d’une procédure dénommée par les policiers “audition libre” (sic ! le terme, usurpé, doit s’appliquer aux réponses volontaires à convocations) et des menaces de garde à vue (pour “manif interdite”) suite à des désignations par une policière physionomiste (en uniforme), cela se passait au commissariat du XIe, passage Charles Dallery (face au centre d’action sociale).

Les retardataires arrivés à Barbés étaient hors nasse, il y a eu quelques courses poursuites et là aussi des arrestations, par la BAC cette fois. Il reste des gardés à vue  (9 ?), qui seraient accusés “d’organisation ou participation à manifestation armée “.  A priori, des avocats vont être désignés pour d’éventuelles comparutions immédiates lundi.

Il y a ce dimanche 25 janvier un rdv à 14h M° Riquet pour aller au commissariat exiger leur libération.”

Voila je voulais juste relayer cette information et rappeler aux quelques zozos qui ont percu dans la venue de Sarkozy l’arrêt des dépenses fonctionnariales, que finalement celui-ci a œuvré à un transfert de fonds depuis le social vers le répressifs (1 milliards d’euros pour moderniser les équipements ca devrait faire rêver ceux qui vont financer le RSA ). Par ailleurs, il parait que la grève va sévir largement en France ce jeudi 29 pour établir des revendications totalement utopiques et mettant en danger la nation en réclamant un soutien au pouvoir d’achat des ménages et des mesures de protections pour l’emploi dans le contexte de la crise économique. Les CRS vont enfin avoir du boulot moins routinier, les chanceux…

Rubrique : Actualités, Coup de Gueule


10 Comments

  1. auguste
    Monday 26 January, 2009

    Les 7 arrêtés du central 13 sont dehors avec une convoc au tribunal le 6 mai, interpellés par des BAC hors de la nasse bleue qui enfermait la plupart des manifestants, ils sont accusés d’avoir refusé de se disperser suites à des sommations policières qui n’ont pas eu lieu…

    Les 7 ou 8 sont arrêtés du commissariat Riquet ont été déférés au substitut du proc’, ont passé la nuit au dépôt et vont comparaître aujourd’hui lundi à 13H30 devant la 23e ou la 23.2e chambre correctionnelle du TGI au Palais de justice (M° Cité). Ils seraient accusés d’ “attroupement armé”…

    Lors de cette audience, ils devraient refuser de comparaître et obtenir un délai afin, comme la loi l’autorise, de préparer leur défense. Le risque de mise en détention provisoire n’est pas exclu, merci donc de faire circuler le rdv

  2. Monday 26 January, 2009

    Dans mon boulot, j’ai constaté des dizaines de fois des illustrations de hiatus entre les versions policières et celles des manifestants. Les policiers sont des cow boys qui, lâchés sur des jeunes, font n’importe quoi. Ils matraquent à tout va, sans distinction, ils gazent tout le monde, se mettent à tutoyer la population, sont complètement hors d’eux. Ils perdent complètement leur self control.

    Après, il faut essayer de discerner le faux aussi du côté des manifestants : quand ceux-ci jettent des projectiles sur la police, il est clair qu’ils ne peuvent se présenter comme des victimes sans tâche de la répression policière. Mais on est tous d’accord pour dire que la police devrait être irréprochable, même face à des voyous.

  3. Monday 26 January, 2009

    @auguste
    Merci Auguste pour cette information, j’espere que cela aura permis d’aider un peu a la mobilisation a laquelle je ne peux me joindre du fait de ma localisation. N’hesites pas a faire suivre d’autres infos sur le sujet dans les commentaires, et j’essaierais de mettre toute info en avant dans l’entete de l’article.

  4. Monday 26 January, 2009

    @le chafouin
    Je rejoins totalement ton raisonnement, meme quand des manisfestants agressent les forces de l’ordre, cela ne doit pas donner lieu aux lynchages quasi systematiques et aux arrestations de masse. La police en Californie commet des bavures regulieres je ne peux pas dire le contraire, mais dans l’ensemble le rapport entre les policiers et la population est largement plus serein et je met bcp ca sur les methodes de la police qui sont on ne peut plus reglo, je n’ai pas eut du tout la meme experience en France…

    De maniere anecdotique, je me rappelle un article de Libe rapportant des debordements d’une manif anti lepen dans l’entre deux tour 2002 ou un pere de famille rentrant chez lui avec sa fille s’est fait interpeller agressivement par les CRS dispersant la manif. Celui ci avait proteste contre les methodes peu courtoises des CRS, il se serait alors casse la machoire et plusieurs molaires en tombant au sol accidentellement…
    J’ai essaye de trouver l’article en ligne, mais sans succes

  5. Monday 26 January, 2009

    Quand je changerai de boulot, je balancerai tout ce que j’ai vu sur mon blog!

  6. Tuesday 27 January, 2009

    Je trouve ça toujours aussi fou ce genre d’histoires. N’oubliez pas que de nos jours la solidarité ça fait mal

  7. Marionnette
    Tuesday 27 January, 2009

    Concernant l’affaire de Tarnac, le père de Julien Coupat s’est d’ailleurs exprimé, dans une vidéo de Mediapart :
    http://www.mediapart.fr/journa.....ard-coupat

  8. Tuesday 27 January, 2009

    @le chafouin
    Roh je vais finir par esperer que tu te fasses virer ;)
    Serieusement je me ferais un plaisir de te rappeler cette promesse si jamais tu changes de taf

    @Marionnette
    Merci pour le lien

  9. Carlito
    Wednesday 28 January, 2009

    Salut Garçon :) dis moi, une remarque de pure mauvaise foi, quand tu parles des rapports plus sereins de la police américaine avec la population, tu penses à Oackland en particulier ?
    Pour la France, c’est toujours le traitement ultra répressif des manifestations de mouvements non “institués”… L’exercice de la violence symbolique ou réelle du pouvoir est toujours graduelle en fonction de la capacité de réponse de son interlocuteur, plus tu es minoritaire ou dans une contestation classée comme illégale, ou étranger ou de couleur, ou sans pouvoir… ça tombe dur.
    Ceci dit, le statut politique et sociale d’Olivier Besancenot ne l’a pas plus protégé (dernier incident devant une poste en région parisienne) alors tu penses, une manif en soutien à des personnes inculpées pour terrorisme…
    Le gouvernement, et les forces de police ont de plus en plus de mal à supporter l’opposition quand elle s’exprime sous une forme de contestation radicale. Voir les déclarations à propos des associations de soutiens aux immigrés sans papiers lors des manifestations devant les centres de rétention, les dernières déclarations du gouvernement et du président à propos de SUD, etc, etc, etc…

  10. Wednesday 28 January, 2009

    @Carlito

    “Salut Garçon :) dis moi, une remarque de pure mauvaise foi, quand tu parles des rapports plus sereins de la police américaine avec la population, tu penses à Oackland en particulier ?”

    Non je penses a Oackland en particulier quand je dis “la police en Californie commet des bavures régulières”.
    Disons que pour preciser ma pensee que en Californie au moins avant de te tabasser les flics te disent bonjour poliment, et attendent de constater une infraction avant de te tazer ;). Non mais serieusement le simple fait que les controles d’identite arbitraires soit tres rares on se sent moins dans un contexte repressif. Apres pour faire un parallele avec le sujet de l’article il est certain que les manifestations sont tres marginales, tres entoures et souvent reprimees durement par la police.
    Ce fut le cas en Septembre durant la Convention republicaine ou il y eut pas mal de debordements de la part de la flicaille, toutefois les cas de bavures des forces de l’ordre a l’encontre des passants sont beaucoup, beaucoup plus rare. Tiens cela me fait penser a une petite anecdote: pas plus tard qu’a noel , je me suis trouve a San Francisco aux abords d’une manif anar improvisee en soutien au emeutiers Grecs en plein centre ville ( vers union square, sisi…) Ils n’ont pas ete disperses avant de commettre une infraction directe (ils sont rentres dans un Centre commercial et ont commence a vandaliser un peu de marchandises). Mais les passants memes si ils ont un peu flippes n’ont pas ete inquiete par les forces de l’ordre qui entouraient le cortege. Bien entendu cela ne se passe pas toujours de la sorte, mais il n’y a pas eut d’arrestations massives

One Trackback

  1. […] médiatisées, ni soutenues par un syndicat ou un parti quelconque ? Il semblerait que ce ne soit pas la joie pour ce petits groupuscules anticonformistes ces derniers temps… […]