Explosion du chômage en France

Il y a quelques jours Nicolas Sarkozy annonçait que la France résistait mieux que ces partenaires face à la crise, mais que ce n’était pas une consolation. Les chiffres du chômage au mois de Janvier auront enfin amener leur lot de consolation… à ceux qui ne supportait pas que la crise soit minimisée dans sa forme structurelle du simple fait d’un écart entre le traitement émotionnel des médias et la réalité économique. En effet en général une crise n’a d’impact sur la population que tardivement après les premiers signes paroxystiques d’une récession, et dans le cas d’une dépression la crise ne connaît pas forcement qu’un seul climax mais plusieurs le long d’une phase plus ou moins longue de stagnation ou de ralentissement.

chomage_janvier

Revenons à la grande nouvelle de mercredi, en Janvier,  90200 nouveaux chômeurs de catégorie 1 (+4.3%) on rejoint le pôle emploi: voilà une activité gouvernementale qui devrait être rentable en temps de crise puisque la communication téléphonique avec le pôle emploi est facturée et surtaxée. Cela représente un doublement de la hausse en comparaison au plus de 40000 demandeurs supplémentaires du mois de décembre, soit une hausse du chômage de 300 000 demandeurs depuis fin janvier 2008, mais surtout si l’on reste sur ce rythme de croisiere on pourrait envisager une hausse d’un million de chômeurs en 2009.

Ce chiffre est une véritable claque malgré une augmentation de la consommation au mois de Janvier franchement due à la dépréciation des prix du fait d’une tendance déflationniste, ceux qui sont surpris de ce chiffre doivent garder a l’esprit que les plus forts consommateurs d’après Noël ne sont pas les classes les plus pauvres qui sont généralement sur la paille au mois de janvier. La crise bénéficient toujours dans un premier temps aux classes moyennes aisées qui jouissent d’un pouvoir d’achat décuplé du fait des rabais qui se multiplient, toutefois ces bénéfices dans une période de dépression économique sont de courte durée puisque les classes moyennes devront fournir plus d’effort auprès de l’État via l’impôt pour soutenir l’effort de relance sur un bien plus long terme qu’une simple récession (on parle ici d’un minimum de 3 ans, et on peut envisager une dépression plate comme le Japon a connu depuis 10 ans).

Rendez vous compte le Figaro semble même plus choqué que ces confrères:

La réponse du gouvernement qui garde le cap réformiste de la libéralisation de l’économie français en saupoudrant un peu de social par ci par là a de quoi inquiéter. En effet, je n’ai guère de doute que ce choc de l’emploi va surtout permettre au gouvernement de légiférer sur plus de flexibilité, de remplacer au maximum ces postes perdus par des positions en intérim ou à temps partiel. En somme c’est le moment idéal pour la droite de couler dans le béton la réforme du travail et peut être même d’aller plus loin. Le terreau est fertile et pour un long terme car il ne fait aucun doute que les chiffres du chômage vont continuer à gonfler de manière continue durant l’année 2009.
La situation en France me préoccupe tant il semble que la direction prise va à l’encontre de celle de nombreux autres gouvernements qui cherchent à soutenir l’emploi de longue durée primordial pour le maintien du “paquebot crédit” qui prend l’eau plutôt que de faire la promotion de l’emploi à temps partiel ou intérimaire comme une solution. Les USA tente en ce moment même de faire le chemin inverse en visant une relance massive par l’investissement et la formation ( dans le secteur automobile ou énergétique).
Par ailleurs, je suis étonné de voir la blogosphere politique française ne pas avoir réagit plus vivement à l’annonce de ces chiffres, êtes vous sonnés messieurs dames par cette augmentation de 100 % par rapport aux chiffres de décembre, ou est ce de la lassitude ?

Rubrique : Actualités, Economie


7 Comments

  1. SFbubu
    Thursday 26 February, 2009

    Je pense que les gens sont d’une part las d’entendre toujours les memes choses, de l’autre entre ce qui ce passe aux Antilles, la nomination de Perol, les plans de relance pour toutes les grosses entreprises mais rien pour le citoyen moyen, il y a de quoi ne plus rien avoir a dire.
    Et puis vu qu’il n’y a plus de journalistes en France….
    De toutes manieres le propre d’un regime populiste tel que celui pratiqué par Mr Sarkozy est d’occuper l’espace mediatique a outrance.
    N’oublions pas que ces chiffres du chomage sont issus de fuites dans la presse….

  2. Friday 27 February, 2009

    Peut-être qu’ils vont s’apercevoir que l’on ne fait pas que des voitures en France?

  3. Monday 9 March, 2009

    @SFbubu
    Tu as certainement raison l’abondance de mauvaises nouvelles a tendances a sonner les protestataires au bout d’un moment. Mais j’ai le sentiment que tout cela agit comme une cocote minute. La pression monte, monte, monte et boum :
    http://www.lemonde.fr/politiqu.....r=RSS-3208

    @Heroow
    J’ai un doute la dessus , espérons qu’il ne se rendent pas compte non plus que nous avons une industrie militaire qui pourrait gagner des part de marches. Espérons qu’il privilégieront l’industrie de la capote et du sex toys ;) écologiques bien sur…

  4. Canyon
    Saturday 21 March, 2009

    Entre ce qui est dit par le président et la réalité. Ya la réalité et la réalité est présente, omniprésente des grands groupes qui se foutent de la gueule du monde et qui restructure cad chomage alors que benéf genre total et une tendance à la frisolité générale. Une décision généreuse pourrait etre de taxer et reguler les geants de l’agro alimentaire qui nous trouent depuis l’arrivée des euros…

    Bref, no way mais si ca pete, j’y serai…

  5. Mirta
    Sunday 5 April, 2009

    Tout va mal en France, licenciée depuis 1 an 1/2, impossible de trouver un job dans le secrétariat. Mon patron est parti se bronzer dans les îles, et après 21 ans de boite, je me retrouve à faire les petites annonces. Depuis 1 mois mon mari aussi est au chômage, il faisait parti d’une grande boite nationale, mais voila dirigé par des incompétents, donc apres 38 ans licenciement.
    Je ne sais pas si comme vous dites, ca va péter, mais je me demande si ça continue ainsi ce qu’il va se passer. Aux infos ils nous font croire que les autres pays sont plus touchés que nous, mais faut voir aussi la population de ces pays qui sont le double voir le triple de chez nous.
    Que des foutaises tout ça !

  6. Sunday 12 April, 2009

    Dans ma boîte nous étions 22 dont 17 femmes et trois gars ont été licenciés. L’usine a ensuite fermé, toutes les femmes ont été reclassées. Moi j’ai du déménagé pour trouver un mi-temps mal payé, avec tout ce que ça comporte…
    MARRE du chomage

  7. Wednesday 3 March, 2010

    Inciter les entreprises à faire des heures supplémentaires alors qu’il n’y a plus d’activité est nuisible et provoque indéniablement une concurrence entre le temps de travail et l’emploi, au détriment des jeunes, plus précaires (alors que l’intérim permettait une relative voir certaine stabilité professionnelle et autonomie grâce aux successions de missions intérimaires)