Sarkozy traverse l’Atlantique a la rame

Alors que mossieur cherche a faire le grand écart entre Londres et la chancellerie Allemande, alors que le soutien implicite au régime de Pékin durant les soubresauts au Tibet s’ajoute a l’appui direct que l’Elysee apporte a Moscou. Voila Sarkozy qui en rajoute une couche et décide d’envoyer quelques centaines de soldats supplémentaires en Afghanistan. l’État Major Américain sera flatté de ce soutien symbolique a son engagement pour stabiliser ce pays. Je n’imagine pas une seconde par ailleurs que cette décision unilatéral d’envoyer des troupes ( sans aucune consultation sérieuse et préalable avec les parlementaires) ne soit pas lies d’une manière quelconque avec les contrats très récents entre EADS et le Pentagone au détriment de Boeing.

Pourtant l’opinion n’y est pas favorable (selon un sondage BVA-Sud Ouest, deux Français sur trois désapprouvent). La ligne politique internationale française prend un virage radicalement Atlantiste , voila le Gaullisme piétiné par l’ancien président de l’UMP.

De même, il faut souligner la promesse de Sarkozy avant les élections de continuer sur la voie du retrait:

Le moins qu’on puisse dire c’est que Sarkozy est un professionnel de la politique. Les français se sont fait complètement enflés sur le pouvoir d’achat, les voila cocus sur la politique internationale.

Il est a noter que les militaires français déjà engagés ne donnent pas dans l’enthousiasme concernant de quelconques progrès, cette guerre n’a pas d’objectif clair, la traque de Ben Laden, empêcher un retour des Talibans , la protection des civils face aux attentats ? rien de cela ne semble prendre effet, pas plus qu’une démocratisation du pays, pas plus qu’un changement de “mœurs” répondant au critères civilisationnels occidentaux. Et que dire de la reprise de la culture du pavot sous commandement occidental, pour aider le pays a recouvrir une économie stable.

Franchement on nage en plein cynisme.

Je serais curieux d’en savoir un peu plus sur le cout actuel de l’engagement militaire français ainsi que le cout probable une fois l’envoi des nouvelles troupes. A noter que quand l’État doit faire face a une économie en berne avec une croissance revue a la baisse, que l’objectif de réduction du déficit a 2.5% risque d’être difficile a atteindre, on n’envoie pas un “régiment ” supplémentaire pour simplement réintégrer l’OTAN.

Je vous laisse apprécier par ailleurs le fait que la mise en place du Revenu de solidarité active soit repoussé a une date non précisée dans ce contexte de dépense militaire, ce qui ajoute encore plus au cynisme. Par ailleurs, une petite précision sur la mesure phare de Martin Hirsch : c’est un instrument terrible pour les entreprises. Je suis certain de la bonne foi de M. Hirsch mais cette proposition de loi n’a qu’un seul but pour le gouvernement, bloquer les salaires au plus bas, multiplier les temps partiels davantage ce qui aide a tirer des marges plus élevés puisque ces emplois sont plus subventionnés ( même sans le RSA) mais surtout combler la différence entre RMI et SMIC a temps partiel avec l’argent public (apporte par les départements en majorité me semble-t-il) plutôt qu’avec des hausses de salaires, ou même simplement un relèvement du SMIC qui pourrait par exemple être financé par un impôt sur les bénéfices du CAC. Bon voila pour la petite parenthèse sur le RSA qui va transférer un peu plus la France vers le modèle américain façon Wal-Mart. Si ma petite démonstration ne semble pas clir je peux développer dans les commentaires…

Pour conclure au dela de la courtisanerie faite aux USA, je suis afflige par le manque de visibilité dans la ligne politique internationale de Sarkozy, il ne s’affiche pas uniquement proches des USA mais il se range au cotes aussi de la Russie ou la Chine quand ca l’arrange. Son action internationale ressemble tellement a son action nationale : brouillon, en désaccord avec ses promesses, et servant les intérêt non pas du pays mais d’un certain corporatisme.

Rubrique : Coup de Gueule, Politique


One Trackback

  1. By 10 soldats morts et des questions | Café-Croissant on Thursday 28 August, 2008 at 2:39

    […] la solitude du chef d’État face à ce genre de responsabilité, voila qui nous éclaire sur son mensonge en guise de promesse électorale non tenue ( 700 hommes de plus au lieu d’un retrait des troupes), qui fut donc formulée par […]