Pourquoi McCain suspend sa campagne ?

John McCain le candidat républicain annonce la suspension de sa campagne afin de focaliser son action sur la crise économique en étant présent au Congrés où il siège en tant que sénateur. Par la même occasion il annonce qu’il veut remettre le débat avec Obama prévu vendredi au jeudi suivant pour les mêmes raisons (Le camp républicain voudrait aussi repousser le débat Palin-Biden prévu Jeudi prochain, tiens donc…). Ce à quoi Obama a répondu par la négative arguant que si un futur président n’est pas capable de débattre en moment de crise, tout en agissant comme son mandat de sénateur l’exige alors cela remet en question sa capacité à agir sur plusieurs fronts en tant que président . John McCain a accepté la proposition initiale du Camp Obama de travailler ensemble pour offrir des propositions à la résolution de cette crise, et c’est par la suite que McCain a cru y voir une opportunité de challenger Obama en proposant la suspension de la campagne de manière totalement inattendue. McCain suspendra peut être la guerre en Irak pour lancer une guerre contre l’Iran ?

John McCain et George W. Bush semblent toujours indissociables pour les médias américains et le public. Les électeurs saisiront-ils cette chance de se débarrasser des deux le même jour ?

Il a annoncé cette suspension hier alors qu’aucune nouvelle majeure est venu chambouler le marché à Wall Street qui attend avec anxieté les détails du plan de sauvetage de 700 milliards de dollars passé en revue et modifié par le congrés ces trois derniers jours. On notera par ailleurs que samedi McCain était pour l’application de cette mesure tel qu’elle était, Lundi voyant le congrés remettre en question le plan, il décida alors qu’il devait être modifié, et mardi nous apprenions qu’il n’avait pas encore lu l’énorme document contenant ….3 pages !

Petite anecdote amusante, McCain ayant suspendu sa campagne a décidé de ne pas participer à l’émission de David Letterman prévue le jour même sur CBS en prétextant l’extrême nécessité de devoir prendre un avion pour Washington. Or comme nous pouvons le voir dans cette vidéo , McCain n’a pas pris d’avion au moment de l’enregistrement de l’émission de Letterman , il était dans les locaux de CBS pour enregistrer une interview avec Katie Couric. John McCain est visiblement très stupide, l’image qu’il renvoit au travers d’une telle emission de divertissement est désastreuse d’autant plus que McCain fut remplacé par Keith Olbermann qui est loin d’étre un soutien pour les Républicains.


L’avancée dans les sondages du ticket McCain-Palin il y a 10 jours s’est effrité petit a petit et ressemble désormais a un rebond insufflé par l’arrivée de Palin dans le duo. Mais les Américains se lassent vite et la couverture médiatique ne fut pas vraiment positive pour Palin. Les défections au sein du parti Républicain se succèdent, ainsi que les critiques les plus vives sur le choix de Sarah Palin comme colistière. Et depuis l’explosion de la crise boursière à son paroxysme, McCain ne cesse d’enchainer les approximations, les gaffes et les retournements de veste au jour le jour.
Hier pour la première fois le Washington Post a donne une avance dans un sondage de 9 points à Obama : 52%-43%. Le jour même McCain suspend sa campagne et sa participation au débat de vendredi face à Obama sur un coup de tête.

Essayons donc de voir en quoi les événements de ces derniers jours ont plombés la campagne républicaine:

Du côté de John McCain :

  • La semaine suivant la nomination de Palin, McCain approuve des publicités contre Obama se basant sur des mensonges, et a du mal à défendre ses choix dans un show très populaire : The View
  • Pour parer une publicité d’Obama raillant le peu d’intérêt pour les nouvelles technologies de la part de McCain, un conseiller de la campagne républicaine insiste sur la responsabilité de McCain dans l’invention du Blackberry. Forcement les médias n’ont pas cessé de moquer cette captation ridicule.
  • La crise économique pousse McCain à se contredire en permanence, de longue date pour la dérégulation des marchés dont il fut un des artisans, il est désormais pour la régulation, il a aussi beaucoup de mal à cacher ses liens avec le milieu de la grande finance et les lobbyistes, Phill Gramm son plus proche conseiller économique est considéré comme le maitre d’oeuvre de l’ultra libéralisme de ces 8 dernières années.
  • Il ne peut se refuser de soutenir Carly Fiorina, l’ex patronne de Hewlett Packard qui a mis l’entreprise dans une situation difficile, durant sa direction l’action s’est effondrée de 50 %, et elle imposa 20 000 licenciements. N’oublions pas le départ de Fiorina avec un parachute doré de 21.4 millions de dollars, après ce retentissant échec. McCain n’est pas franchement rancunier car Fiorina qui fait partie de ses conseiller économique, lors de sa première intervention publique en soutien à McCain affirma qu’aucun des candidats à la présidentielle n’était qualifié pour être un chef d’entreprise
  • Interviewé par une radio hispanique de Miami, McCain fut interrogé pour savoir si il souhaitait rencontrer le premier ministre Espagnol Zapatero, ce à quoi il a répondu à trois reprise de manière très floue, soulignant ainsi sa méconnaissance de l’échiquier international ou sa sénilité ? Il aurait cru qu’on lui parlait d’un premier ministre d’amérique du sud. Un extrait : ” – Souhaitez vous le rencontrer si vous êtes élu président ? … Je souhaite rencontrer n’importe quel dirigeant qui se consacre aux mêmes principes et à la même philosophie des droits de l’homme, de la démocratie et de la liberté. Et je m’opposerais à ceux qui ne le sont pas.”
  • Pour répondre à la crise, McCain proposa de virer Christopher Cox si il est élu président, le directeur de l’autorité américaine de régulation des marchés financiers (la SEC), puis se rétracta puisque le président n’a pas ce pouvoir. D’autant plus que la responsabilité de la SEC dans la crise est ultra minime.
  • John McCain possède 13 voitures dont 2 étrangères, à rajouter aux 8 maisons… Lui qui prône “Country first” ‘ le voilà pointé du doigt pour acheter des voitures étrangères. Obama, lui, n’a qu’une voiture, une Ford hybride.

L’icone Sarah Palin n’est pas en reste:

  • Le 12 Septembre, la première interview de Sarah Palin par un journaliste (Charles Gibson) pour le compte de la chaine ABC, fut très sèrieuse, ni trop aggressive, ni trop simpliste. Palin s’en est pas trop mal sortie à l’exception de son incapacité à définir la Doctrine du gouvernement Bush (le droit du recours à des guerres préventives). Léger moment de solitude tout de même…
  • Sarah Palin a fréquenté l’église “Assembly of God” de Wassila (la ville dont elle fut le maire et qu’elle quitta en laissant un déficit de 20 millions de dollars). Et voici qu’une vidéo ressurgit sur le net la montrant avec le pasteur Kenyan Thomas Muthee (connut pour son fanatisme autour de la chasse aux sorcières). Le pasteur fait venir Palin et prie pour la protéger des sorcières, de Satan et l’aider à devenir gouverneure… Séquence ahurissante
  • Sarah Palin en tant que gouverneure a offert une promotion à une amie de lycée en lui donnant la direction de la Division d’Etat de l’Agriculture sur l’argument magistral de son amour d’enfance pour les vaches !!!
  • L’affaire du TrooperGate ne cesse d’agiter les médias. Palin et son mari sont impliqués dans le licenciement abusif de Walt Monegan, le chef de la sécurité publique de l’Alaska, qui aurait refusé de céder à leur pression pour licencier le beau frère de Palin en instance de divorce avec la soeur de la colistière.
  • Lors de son premier discours, Palin avait annoncé sa maitrise du dossier énergétique comme un point fort, lui donnant un certain crédit sur les dossiers internationaux. Elle avait annoncé alors que l’Alaska fournissait 20% de l’énergie consommée par les USA: faux ! il s’agit de 14 % de la consommation de pétrole et de gaz et non pas d’énergie
  • Vous avez surement entendu Palin répéter à volonté la phrase ” I said thanks, but no thanks” à propos de ce que l’on surnomme le Bridge to Nowhere (le projet de construction d’un pont entre la ville de Ketchikan et l’ île de Gravina, où résident quelques 50 habitants, le tout pour la modique somme de 400 millions de dollars). Elle s’est donc appropriée le refus de ce projet couteux comme un signe de sa détermination à couper les dépenses superflues. Pourtant elle avait soutenu le projet avant de le refuser, toutefois elle a accepté de dépenser plus de 20 millions de dollars pour la construction d’une route de 5 km qui devait mener au pont et qui aujourd’hui est désertée.
  • Même les républicains commencent à douter de Sarah Palin: Karl Rove n’est plus sur qu’elle ferait un bon président
  • Lors d’un discours elle a inversé le sens du ticket et parle du duo Palin-McCain… oops
  • Bonus à ne pas louper, Jon Stewart explose Palin

La panique du camp républicain et la stupidité de leur stratégie sans queue ni tête, ni projet est à l’image de la panique qui anime Wall Street depuis le 15 septembre et dont le parti au pouvoir est largement responsable. Le ticket traine tellement de casserolles que cela en devient indécent, la volonté de suspendre la campagne de McCain prend peut être racine à ce niveau là, comme si la honte avait incité au silence, comme si à l’instar de Palin qui ne donne quasiment pas d’interview et aucune conférence de presse (même la fox s’en émeut et s’interroge), le staff de McCain s’était rendu compte que rien ne pouvait être pire que de laisser le duo s’exprimer. Il fallait donc suspendre leur campagne et prier.

Si vous voulez suivre la campagne de près, je vous invite à lire régulièrement le blog de Nathalie Mattheiem : http://americana.blog.lemonde.fr

Rubrique : Actualités, Politique


3 Comments

  1. Thursday 25 September, 2008

    Vue de France la campagne américaine ne semble pas voler très haut. Quand il est généralement admis que nous avons 10 ans de retard sur les états-unis …, on a déjà eu un aperçu avec la campagne royal-sarkozy.
    Peut-être que la crise financière aura cet effet salvateur de balayer les républicains et leurs faucons ? Même si tout ce qui est expliqué dans l’article semble énorme et nettement en leur défaveur on ne sait jurer de rien …

  2. Friday 26 September, 2008

    une nouvelle fois, merci pour cet éclairage passionnant.

  3. Friday 26 September, 2008

    Superbe article!
    Obama reste le moins pire des deux…
    Ce qui est amusant sur la photo avec Bush, c’est que l’on ne se doute pas que c’est Mc Cain le “remplacant”…