Nicolas, Carla et New York

Cela faisait bien longtemps que je n’avais réagit à l’actualité française, il faut que notre couple présidentiel se déplace vers New York pour qu’à nouveau l’envie de m’exprimer revienne au galop.

Sarkozy est donc en voyage à New York pour y faire un discours au siège de l’ONU lors de l’assemblée générale. Beaucoup attendent de Sarkozy qu’il finisse par s’exprimer à propos de la crise financière et visiblement il lui faut du temps, beaucoup de temps et surtout de l’inspiration. Être à New York lui donnes ainsi la proximité avec Wall Street et ses sommités tel que Tim Geithner, patron de la Réserve fédérale de New York avec qui il a pu s’entretenir de manière passionnée sur la crise pendant presque une demi-heure !! un échange très fructueux qui nous permettra certainement de débloquer la situation actuelle, non ?
Libération nous gratifie de quelques détails du voyage qui nous montrent l’étendue de la détermination du couple a investir pour aider l’économie à se relever:

La crise, quelle crise ? A New York, où ils séjournent depuis samedi matin, Nicolas Sarkozy et son épouse, Carla Bruni, occupent une gigantesque suite au Carlyle Hotel, à deux pas de Central Park, s’adonnent aux joies du shopping sur Madison Avenue et se sont offert, hier, un nouveau petit footing matinal au milieu des écureuils.
[…]
Carla Bruni, elle, a déjeuné avec Laura Bush et d’autres épouses de chefs d’Etat au Metropolitan Museum. Dans la soirée, le couple s’est rendu au fameux restaurant Cipriani où Sarkozy s’est vu décerner l’Humanitarian Award par la fondation Elie Wiesel pour l’humanité.
Source: Libération

Bravo ! Sarkozy couronné d’un prix humanitaire par la fondation Elie Wiesel, mais pour quelles raisons ?
Si vous en savez plus que moi à ce propos, merci d’éclairer ma lanterne en déposant un commentaire.

Allez, Nicolas, un peu de persévérance et vous décrocherez le prix nobel d’économie après avoir donné aujourd’hui les solutions à la crise devant les Nations Unies.
Celui qui a défendu la privatisation d’EDF-GDF, celui qui soutient une ouverture du capital de La Poste (entreprise publique et bénéficiaire), celui qui avait insisté sur le fait que les français ne devraient pas avoir peur de s’endetter plus, va donc nous faire un discours à l’ONU pour appeler à sanctionner les fautifs, tout en soutenant la nationalisation des dettes de la haute finance et du secteur immobilier, Sarkozy n’excelle jamais plus que lorsqu’il dit le contraire de ce qu’il pense.

Ne pas manquer de lire cet article de Marianne sur l’envie de Sarkozy de créer un crédit hypothécaire, une forme de subprime à la française pour être clair.

Petit bonus: Carla Bruni répondant à la boite à questions sur Canal plus.
Cette vidéo m’a laissé totalement abasourdi …
Attention vous allez perdre 3 minutes de votre vie si vous décidez de regarder cette “interview” d’un vide interstellaire.

Rubrique : Actualités


7 Comments

  1. Blogus
    Wednesday 24 September, 2008

    Salut Garçon,
    “Ce prix récompense des êtres exceptionnels qui ont consacré leur vie à combattre l’indifférence, l’intolérance et l’injustice. La fondation a décidé de lui remettre ce prix “suite à ses efforts pour résoudre les conflits internationaux et à l’importante collecte de fonds qu’il a réussi à mener pour l’Afghanistan et des pays africains”.
    A lire également ceci:
    Beatification de saint Sarko !

    On croit rêver non ?

  2. Ajorr
    Wednesday 24 September, 2008

    Je vois pas le rapport entre les privatisations, nationalisation et l’espèce de miquemaque spéculatif qu’on monté les banques pour créer des richesses la où il n’y en avait pas.

    Personnellement je n’ai rien contre le faite de vendre ou d’acheter un bien, pas contre je vois d’un mauvais oeil les montages financier genre subprime. Pour autant je crois pas être dans la contradiction.

  3. Wednesday 24 September, 2008

    @ Blogus
    Merci pour les infos, clairement une blague enfin de compte cete remise de prix humanitaire remettant un prix a un president pour le simple fait qu’il est signe un cheque, sans mesurer la contrepartie de son action sur d’autres plans humanitaires (expulsions sur un calendrier chiffre, dommages collateraux en afghanistan, vente d’armes en Afrique, defense des interets francais dans les pays ou Total investit au detriment de la population locale etc etc).
    Je ris… jaune…

    @ Ajorr
    Je ne suis pas sur de comprendre exactement ton questionnement , mais je m’apprete a faire un billet tres bientot a propos de la crise economique actuelle dans des termes les plus comprehensibles possible.
    Une chose sur laquelle je peux te donner plus de precisions ce sont les subprimes : il s’agit de preter a des familles ayant des petits revenus de quoi s’acheter une maison, avec un credit a taux variable et cela sans enquete preliminaire sur leur capacite a rembourser dans le cas ou le taux d’interet partirait a la hausse. Le tout venant avec la garantie que si l’emprunteur ne peux pas rembourser ses mensualites, la banque peut alors saisir la maison afin de la revendre. La crise est venu car les taux ont augmentes en meme temps que les ventes immobilieres ont baisse, ainsi les banques ont recuperes des maisons difficiles a vendre et a un prix plus bas que le prix d’achat, resultat : la famille est expulsee de la maison, et la banque perd de l’argent sur l’operation financiere…
    En somme les subprimes ce sont des prets pour les pauvres qui ont enrichit les banques virtuellement car les pauvres c’est bien connu on pas un rond…

  4. Ajorr
    Thursday 25 September, 2008

    Certes, déjà là se que tu explique montre que la façon de faire des banques est un peut limite, mais la où ça devient un miquemaque c’est que ces subprimes on était revendu à d’autre banque en petit bouts et mélangé à d’autre produit financier.

    Bref, je trouve qu’il est normal de s’alerter là dessus, comme il est normal d’ouvrir certain secteur à la concurrence en privatisant.
    Donc je ne vois pas trop où N.Sarkozy fait le contraire de se qu’il dit.

  5. Thursday 25 September, 2008

    Et bien il fait un discours a l’ONU appelant a punir les responsables de la crise et leur action.
    Or dans la meme journee il va se faire remettre un prix humanitaire dans une organisation caritative au cote de certains des responsables en question.
    De meme il a propose un plan equivalent aux subprime pour que les francais les plus pauvres puissent acceder a la propriete (en hypotequant leur bien sur des credit a taux variable), il veut reformer le droit des affaires, il est soit disant contre les parachutes dores mais n’a fait passe aucune loi contre, il a modifie un bouclier fiscal a 50%, il a fait un paquet fiscale profitant aux plus riches a hauteur de 15 Milliards d’euros.

    Dire que l’on doit reguler la grande finance, qu’on doit punir les patrons voyous et en meme temps etre potes avec Bouygues, Bollore, Arnault, Dassault et Lagardere ca ne colle pas. Le programme de sarkozy est de liberaliser l’economie francaise sur le modele americain. Affirmer qu’aujourd’hui le systeme financier americain est a l’agonie et dans le meme temps proner une politique calque sur ce systeme c’est bel et bien faire le contraire de ce que l’on dit

  6. Wednesday 1 October, 2008

    http://www.lemonde.fr/organisa....._3220.html

    1500 a 75000 dollars pour etre a cette soiree “humanitaire”, je crois que ces gens ne comprennent pas… vraiment …

  7. Wednesday 21 October, 2009

    Ca fait très mal l’interview de Carla. Et quand on lit les périnigrations new yorkaise de Nicolas, on se dit qu’on est pas prêt de redécoller en France. Mieux vaut rester en Californie pour ceux qui y sont !