La laïcité en danger, le retour du catéchisme a l’école publique.

Tous les jours l’agitation de Sarkozy fait des vagues et ces dernier temps on assiste a un véritable Tsunami (afin de détourner l’attention de l’incapacité a régler le problème du pouvoir d’achat ? ).
Que monsieur mette en avant ces histoires de coeur dans la presse people, c’est déplorable mais cela ne remet pas en cause les fondements de notre République. Lors du repas du CRIF qui a fait tant de bruit suite a la proposition de remettre la mémoire d’enfants victimes de la Shoah a des élèves de CM2, quelques propos sont passés inaperçus alors qu’ils relèvent de la plus haute importance : la laïcité, mais aussi la séparation de l’Église et de l’état. Encore une fois Sarkozy franchit une frontière que la Constitution Française lui interdit de franchir !! :
« Nos enfants ont aussi le droit de rencontrer, à un moment de leur formation intellectuelle et humaine, des religieux engagés qui les ouvrent. »
« Je pense que si nos jeunes peuvent, à un moment de leur vie, être initiés à ces questions-là, c’est mieux que s’ils ne le peuvent pas. Ils en feront ce qu’ils en voudront, mais nul n’est en droit de présumer à leur place. »

En somme, ces propos suggèrent la venue de la religion au sein de l’École publique. Alors que Sarkozy s’évertue a dénigrer la qualité de l’enseignement publique français, le voila nous proposant une alternative religieuse ou plutôt un complément religieux. De qui se moquent ils ?

De son electorat !!

Son audace se résume a ce genre de galipette, la ou bon nombre de ces électeurs pensaient qu’il apporterait de la modernité, Sarkozy pratique la monarchie, au plus strict sens du terme. La grogne des parlementaires de son propre partie en témoigne, ses envolées médiatiques amenant leur lots de propositions improvisées aussi. Vous remarquerez le sourire adolescent a chaque effet d’annonce , rempli d’une autosatisfaction malsaine et affichant un franc : je vous emmerde !

La dérive monarchique est franchement incroyable et je ne comprends pas que les électeurs de l’ancien RPR ( rassemblement pour la REPUBLIQUE) puissent y souscrire. Cela explique peut-être les bruits de couloir a propos de l’éventuelle arrivée du Vicomte Philippe de Villiers au gouvernement.

Même Bayrou (catho pratiquant, et d’une foi bien plus crédible a mes yeux que celle de Sarkozy) est abasourdi par les saillies de Sarkozy contre l’éducation nationale.

Rubrique : Politique, Vidéo


6 Comments

  1. lofi
    Tuesday 4 March, 2008

    Bonjour,
    Je viens de découvrir ton blog : aime bien le ton !
    Plusieurs réflexions sur le sujet de ce post sur le mien.

  2. laetitia
    Friday 7 March, 2008

    avant tout merci de ton blog et de créer un espace de communication pour ceux qui ont la chance de naviguer sur internet. restons critiques.
    Et un coup de plus porté à notre démocratie! Au lieu d’améliorer les formations d’instit. voilà qu’on regresse. C’est une suite logique au systême de la peur dans lequel la France s’engouffre volontier, après les problêmes de délinquance, d’insécurité, d’ADN… nous voilà rendu au choix entre prison pour enfant et morale religieuse. Ne pourions nous pas être dans des questions de valeurs républicaines, d’éthique plutôt qu’un faux débat morale. La séparation des pouvoir n’est-elle pas le fondement de notre démocratie? Nous entrons dans une ère où il y a le bien et le mal… cela me laisse perplexe! l’homme n’est il pas plus complexe que cela? n’avons nous pas en nous multitude de sentiments, de pensées? et qui en est juge? ou passent les causes de ce que certains appellent “le manque” de morale? n’avons nous pas tous des valeurs différentes, et n’est ce pas ces différences qui nous enrichissent? Comment l’instit. pourrait-il être remplacé ou même accompagné d’un prêtre, ou d’un rabin, ou d’un imam… ou pire d’un scientologue!? l’éducation nationale doit ou devrait être là pour enseigner notamment un esprit critique et je ne crois pas que ce soit en apprenant aux enfants une morale religieuse que les problèmes à l’école se résoudrons. Demandons nous pourquoi ces problèmes existent, très vite on comprendra que la difficulté réside belle et bien dans l’économie, tant de différences dans les écoles (inégalités dans les professeurs selon l’école, inégalité dans le cadre scolaire notamment dans les ZEP le mot même Zone en dit long… inégalité des chances) Bref, il y aurait beaucoup à dire, et effectivement pendant ce temps on ne parle pas des problèmes de fond.

  3. Friday 7 March, 2008

    @ lofi , merci et merci pour ton blog aussi, hop dans mon flux.

    @ laetitia : je crois que tu poses de bonnes questions, toutefois il ne faut pas omettre le droit a la pratique religieuse, elle ne doit simplement pas avoir lieu dans l’ecole publique. Et encore plus le president se doit d’emettre des jugements de valeurs sur la religion autre que pour defendre les regles de la republique a ce propos. Ou alors Sarkozy doit remettre la constitution en question ou fonder une VI eme Republiqe.
    Et j’abonde aussi dans ton sens concernant ta remarque sur le Manicheisme. Je suis afflige de se retour en force des jugement de valeur entre “le bien et le mal” a tous les niveaux de notre societe.
    Merci a toi pour ta participation :)

  4. Friday 20 February, 2009

    Bonjour,

    je suis un peu en retard sur ce blog mais mon intérêt pour la politique internationale est tout nouveau. J’habite le Québec.

    Je vois dans Sarkozy notre premier ministre, Stephen Harper et je me dis que ces deux doivent bien s’entendre à se foutre de l’intérêt général.

    Franchement dégradant pour tous leurs sujets…

    Merci pour cet espace!

  5. Thursday 3 December, 2009

    Mon dieu : un blog résolument…..contestataire…………J’adore !

  6. BRANCARD
    Friday 25 May, 2012

    Aller au cathéchisme c’est prier des morts pour des morts, ce qui strictement DEFENDU dans la Bible. Cela est du spiritisme, c’est mettre nos enfants en communion avec des démons. Un Chrétien Laïc