La douane américaine peut saisir tout appareil électronique

C’est une nouvelle étape dans la paranoïa (ou plutôt l’ultra-surveillance) qui vient d’être révélée au public il y a de cela 2 jours, au travers d’un article du Washington Post. Avant de donner brièvement mon avis, voici la traduction en Français de l’article original, qui me semble être un peu plus complète que les quelques articles que j’ai lu sur france2.fr ou le site d’Europe1.

Dans le cadre de nouvelles directives misent en place par le département “Homeland Security” pour la recherche douanière aux frontières, les agents fédéraux américains peuvent désormais saisir tout objet électronique que ce soit un portable ou autres, et le déplacer dans un lieu extérieur a la zone douanière pour une durée indéterminée et cela sans aucune nécessité de justifier la raison de la confiscation, entendre par la que cette saisie peut être appliquée totalement au hasard et sans aucun besoin de gestes ou comportement suspects….

Les officiels pourront aussi partager des copies du contenu d’un portable avec d’autres agences et organismes privés afin d’établir la traduction dans le cas de langues étrangères, de décrypter les données si nécessaire ou toutes autres raisons. […]

“Cette directive … est véritablement alarmante”, déclara le Sénateur Russel Feingold ( Démocrate du Wisconsin) […] Il annonça son intention de faire introduire dans cette législation (NDLA: publique au 16 juillet 2008) la nécessité d’établir l’existence d’un acte raisonnablement suspect au préalable à toute recherche, ainsi que l’interdiction d’établir des fouilles en fonction de la “race” ( comprendre couleur de peau aux yeux de l’administration US), de religion ou de nationalité.

Les agents du département “Homeland Security” ont déclarés que cette directive, qui s’applique aussi à tout citoyen américain, était raisonnable et nécessaire pour prévenir des actes terroristes. Tout en spécifiant que de telles procédures sont en places depuis longtemps et que l’information a été dévoilée le mois dernier en raison d’une pression du public (suite à de nombreux témoignages) et de l’Association américaine des libertés civiles (ACLU).

Sont concernés par la directive, tout appareil électronique capable de contenir de l’information digitale ou analogue, incluant, disques durs, mémoire flash, téléphones portables, Ipods, cassette vidéo et audio, mais aussi toute formes de documentations écrite : du livre aux feuilles volantes…

Des mesures raisonnables doivent être prises pour protéger les informations confidentielles concernant les entreprises ou les dossiers des avocats, mais aucune mesure spécifique n’est mentionnée concernant la protection des données personnelles de santé ou bancaire.
Je vous laisse lire le reste de l’article en anglais, mais le principal est traduit ci-dessus.

Vu Chez Embruns traduit en français par mes soins
source: Washington Post

Bien entendu cette loi totalement liberticide m’abasourdit et vient s’ajouter à la longue liste des coups durs a la démocratie américaine. Il y a une chance que cette directive ne fasse pas long feu en raison de son inconstitutionnalité, mais je suis certain qu’il en restera un degré d’application au moins pour les voyageurs étrangers. Vu que ce sont des agents fédéraux qui seront chargés de la vérification des données, cela implique qu’ils ne chercheront pas seulement des informations a visée terroriste, mais tout autant de la musique ou des films piratés, ainsi que des logiciels, ou vos historiques de navigation sur internet, vos favoris

Ses données pourront être facilement classifiées puisque même sans découverte d’activités illégales, après le renvoi de l’objet à son propriétaire, celle-ci ne seront pas conservées brutes, mais un compte rendu continuera d’exister, c’est a dire un fichage en règle qui permettra aux fédéraux de profiler la population. Ce pays marche vraiment sur la tête et il serait temps que les problèmes économiques du pays prennent le pas dans les esprits sur les soit-disant problèmes de terrorisme international qui n’ont pas grand rapport avec un travail de flicage de la population mais doivent etre résolus par l’investigation et le travail d’infiltration.

Je rappelle par ailleurs que les personnes séropositives ne peuvent toujours pas voyager aux USA.

Pour eviter toute surprise dans le cas d’un éventuel voyage aux USA je vous livrerez un article dans le courant de la semaine style “guide de voyage pour passer la douane US” … Stay tuned !

Rubrique : Actualités


9 Comments

  1. Sunday 3 August, 2008

    Hé bien, je vais tester dès demain, puisque je pars pour la Californie. Compte-rendu à venir sur ITU.

    Enfin, s’ils gardent mon laptop, je ne pourrai pas bloguer…

  2. Monday 4 August, 2008

    Bon tu dois surement etre en vol la, fais nous signe si le passage en douane c’est bien passe :)

  3. Tuesday 5 August, 2008

    impeccable !
    Rien à dire, du personnel aimable et une attente très limitée à JFK avant de repartir pour LA (et même s’il a fallu récupérer les bagages entretemps).

    L’hallu : des distributeurs automatiques… d’Ipods dans les terminaux de JFK !!

  4. Wednesday 6 August, 2008

    Bon au moins on peut etre sur que les statistiques de confiscation ne sont pas de 100% :), content que tu aies pas eut de souci.
    Je n’avais pas encore vu les distrib d’Ipod, en revanche il faudra un de ces 4 que je prenne une photo des distributeurs automatiques de cannabis en pleine rue a LA !

  5. Wednesday 6 August, 2008

    Des distributeurs ?
    Dans quel quartier ?

    J’ai bien remarqué que la vente était considérée comme libre à Venice Beach cependant !

  6. Thursday 7 August, 2008

    Hé ben, premier article que je lis dans sur ce blog… grosse claque.

    Ca tombe moi qui voulait venir sur la côte ouest en octobre, je me demande si je ne vais pas choisir une autre destination !

    Salutations

  7. Thursday 7 August, 2008

    @Jerome ITU , oui des distrib de sachet de canna pour la consommation du a des besoin medicaux. Il y a un garde qui stationne a cote du distrib en general:
    http://www.lepoint.fr/actualit.....0/0/221375
    Je ne serais dire ou exactement, mais tu dois pouvoir surement en trouver a Santa monica…

    Concernant Venice oui le regroupement sur la plage autour des djambe et sous le regards des flics bienveillant est propice a l’enfummage et au traffic. En revanche sur la promenade c’est de la sauge qui est vendu ;)

    @ Donatien : Bienvenue a toi, non il faut pas changer ta destination, les paysages californiens sont fabuleux , ce serait dommage. Si ca peut t’aider je publies demain l’article recapitulant les petites precautions a prendre…

  8. Friday 8 August, 2008

    Super je prends….

  9. Flo
    Saturday 10 January, 2009

    je suis passé la douane americaine a Mineapolis et bien croyez le ou non j’ai cru mourir de terreur a 4 douaniers armés dans un bureau à m’interroger pdt près d’une heure et puis enfin me demander si j’ai un ordinateur portable (je n’en avait pas) mais il m’on demandé d’ouvrir ma boite mail car j’en avais une en m’obligeant à leur donner mon mot de passe et puis ils se sont régaler a lire tout mes mail avec parfois le sourire au bout des lèvres.
    Ils s’agissait de mail personnel de mon chéri. je me suis senti baffouée et humiliée dans mes droits et libertés individuelles. J’ai eue terriblement peur et j’en suis encore traumatisée sans exagération.
    Ils m’on enfin laisser partir prendre ma correspondance 10 min avan le décollage ne sachant pas où j’étais a trouver les bon couloirs qui était si long et nombreux que je me demande encore comment je suis arrivée à destination.

    Je dois retourner prochainement aux USA croyez moi il ne s’agit pas d’apprehension mais de terreur.

    Les droits de l’hommes et du citoyens c’est un droit universel (à méditer)

2 Trackbacks

  1. […] dans : Expatriation, Tourisme  Le 11 août 2008, Auteur : Garçon Après avoir écrit ce billet sur les nouvelles directives douanières, je me disais qu’il serait bon de vous faire part d’une petite série de conseils dans […]

  2. […] douane américaine peut maintenant saisir tout appareil électronique sans donner […]