La colère exemplaire d’un travailleur de Renault

L’usine Renault de Sandouville, près du Havre va licencier 1000 employés sur 4000. Et Sarkozy a décidé de réagir en rencontrant les syndicats. il n’est pas le bienvenu, mais la communication est plus importante, on fait donc appelle à 200 CRS pour empêcher les grévistes de déborder, mais pour une fois les journaux télé ont relayé la colère des travailleurs de Renault sans la caricaturer.

Merci à Dagrouik et à Donatien pour cette vidéo, je me permet de citer ce dernier :

Nicolas Guermonprez, syndicaliste de l’usine de Renault crie sa colère, son amertume et nous offre en quelques secondes une splendide synthèse de la situation. De méchants syndicalistes bloqueurs ? Ou des salariés avec la trouille ? Notons la présence de nombreux CRS sur place, fait unique comme en témoigne cet autre syndicaliste !

Bien que les employés de Sandouville soient acculés, que le gouvernement fait dans la communication abjecte entre la crise financière et le populisme habituelle pour rassurer les ménages. Les actionnaires, eux, vont empocher des dividendes en hausse de 30 % malgré une perte de la valeur en bourse de 60 %… Ces suppressions d’emploi sont la conséquence de cette promesse faites aux actionnaires pour leurs dividendes en 2009.

Aucun doute sarkozy met le paquet …

Rubrique : Actualités, Coup de Gueule


3 Comments

  1. Tuesday 7 October, 2008

    Permets toi de me citer… pas de soucis :)

    En effet les employeurs s’engraissent tandis que les employés made in France galèrent et que leurs collègues slovaques sont payés moins de 200 € brut !

    Que faire ? Acheter une Peugeot ?

  2. Ajorr
    Wednesday 8 October, 2008

    Peut être mondialisé plus, au point d’avoir un nivellement des salaires, des conditions sociales et des richesses a niveau mondial…
    Peut être…

  3. Wednesday 8 October, 2008

    @ Ajorr
    c’est bien parti pour mondialiser plus, on est sur la bonne voie. Un seul detail ce sont les dettes qui sont mondialisees. Si ce syndicaliste est aussi emu c’est parce que la possible suppresion de son emploi est directement liee a la volonte des actionnaires de recuperer un profit maximum. Profit maximum qui n’est pas reinvestit comme l’atteste l’effondrement des bourses mondiales qui sont la resultante directe d’un arret des investissements depuis debut Janvier.

    Comment est ce possible de ne pas comprendre cela, franchement ?
    tiens regarde donc ce salopard de patron de Lehmann Brother qui n’arrive pas a expliquer en commission d’enquete si son bonus de 500 millions de dollars est juste quand ces employes (100 000) sont au chomages…il invoque le fait que les actionnaires etait dument interesses aux performances de la boite, mais la boum, pas de bol ils ont tellement tire sur la corde que les actionnaires ont eux aussi tout perdus…

    http://fr.youtube.com/watch?v=.....re=related

    Si cette logique destructrice te saute pas aux yeux, je ne peux que te souhaiter de ne pas etre un jour une victime de ce systeme.