EDVIGE et les français susceptibles de…

La création du fichier EDVIGE est l’évènement majeur qui va recevoir le plus l’ombre de la libération d’Ingrid Betancourt.

Le 1er juillet est a marquer d’une pierre noire pour la République Française. Les français avaient criés au loup quand Bush a fait passer le Patriot Act, réduisant considérablement les libertés individuelles des américains.
Et bien le gouvernement français a fait mieux, la création du fichier EDVIGE nous fait passer un cap qui ne peut être compatible avec l’état de droit d’une démocratie. L’usage de ce fichier déterminera si la France est en train de changer de régime politique ou non.
53 % de Français en validant l’élection de Sarkozy et en sachant la volonté de mettre ce projet en place portent la responsabilité partagée de la perte de libertés fondamentales pour 100% de Français.

le fichier Exploitation Documentaire et Valorisation de l’Information Générale a pour but de “centraliser et d’analyser les informations relatives aux personnes physiques ou morales ayant sollicité ou exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique ou qui jouent un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif…”, “de centraliser et d’analyser les informations relatives aux individus, groupes, organisations et personnes morales qui, en raison de leur activité individuelle ou collective, sont susceptibles de porter atteinte à l’ordre public ; de permettre aux services de police d’exécuter les enquêtes administratives qui leur sont confiées en vertu des lois et règlements, pour déterminer si le comportement des personnes physiques ou morales intéressées est compatible avec l’exercice des fonctions ou des missions envisagées.” Cerise sur le gâteau, l’article 2 de ce décret précise que pourront être ainsi fichées “les personnes physiques âgées de treize ans et plus”

La suite de l’article d’olivier bonnet au sujet de ce nouveau coup de massue aux libertés individuelles.

Voila probablement le coup le plus immonde de l’instable caricature de président qui gouverne le pays a la place de son premier ministre. J’en parlais il y a peu, les divers remous autour de la réforme de France Télévision pouvait suggérer l’éventualité a venir de coups très violents aux institutions de ce pays. Sachez que le fichier contiendra des informations sur l’état civil, les adresses physiques, numéros de téléphone et adresses électroniques, ainsi que les signes physiques, photographies et comportement. La CNIL a réussit a obtenir la restriction aux cas exceptionnels en ce qui concerne la collecte d’informations sur les orientations sexuelles ou la santé, si cela peut vous rassurer.

Alors nous y voila désormais vous pouvez être fiché, espionné si vous êtes susceptibles de porter atteinte à l’ordre public. Mais sur quels critères serez vous considérés susceptibles de ?
Comment un texte présentant un tel changement, ne posant aucune barrière, aucune instance de contrôle peut il avoir vu le jour dans le pays des “jepeuxpasdirelemotsouspeinede- passerpourungauchissesusceptiblede” de l’homme ?

La cerise étant bien entendu la possibilité d’établir ce fichier pour des individus dès l’age de 13 ans.

L’espionnage régulier de la population est en marche, certains d’entre nous , subversifs aux yeux du pouvoir pourront donc être photographiés, écoutés, se faire piller le contenu de leur courrier électronique par exemple.
Car comment pourront ils obtenir toutes ses informations sans avoir de motifs d’arrestations sauf a pratiquer les méthodes des RG ? A moins que la phase B puisse ouvrir la voie a l’arrestation des personnes susceptibles de ?

Que cette information ait fait aussi peu de bruit dans le brouhaha Colombien me laisse pantois, triste et extrêmement abattu.

Pour conclure un commentaire de Phil75 paru sur le blog d’Olivier Bonnet qui cite Camus et dont je vous laisse établir le lien avec le sujet de l’article:

« Un roi qui a peur du peuple est un tyran » – Albert Camus

Bienvenue en 1984.

Rubrique : Divers


9 Comments

  1. Friday 4 July, 2008

    Moui. C’est proprement immonde.

  2. Bob
    Saturday 5 July, 2008

    Immonde, immonde peut être, mais ça existe depuis perpète ce genre de fichier, il s’agit juste de la réforme de la DST et de la DGSE qui amène à simplifier certaines choses. Rien de neuf sous le soleil.

  3. Saturday 5 July, 2008

    @Bob – Non cela n’a pas de rapport avec la fusion DST et RG… la DGSE a t elle un plan de reforme a venir, et puis quel rapport entre un fichage des français et la surveillance exterieure au pays ?
    Ah si , j’ferais mieux de réfléchir , si on venait a me surveiller puisque je suis expat ce serait la DGSE qui s’en occuperait surement … je retires donc
    Ce fichier n’est pas réservé aux agences d’espionnage, mais bel et bien a une utilisation directe gouvernementale et policière. Par ailleurs la nouveauté par rapport aux fichages actuelles vient de l’age des concerne commençant a 13 ans. De même je ne suis pas certain que le cadre d’espionnage de la DST et des RG n’est pas plus restrictif que ce qu’énonce EDVIGE

  4. Monday 7 July, 2008

    Salut Café-croissant :-)

    Sais-tu pourquoi la CNIL a été créée en 1978 ? Parce que l’INSEE d’alors prévoyait de créer une application nommée “Safari” qui permettait de répertorier les Français, notamment avec leur adresse. Il y eut un tollé qui provoqua la création de la CNIL…

  5. Monday 7 July, 2008

    Salut el Toréador ;)
    bienvenue a toi, et merci pour le petit cours d’histoire sur la CNIL, je ne savais pas que nous devions son existence a la création du bottin téléphonique.
    Cela dit je crois que passer de l’utilisation d’un fichier d’adresse par un institut statistique a l’utilisation d’un fichage comportementale et picturale par la police sur des personnes “susceptible de” représente une sacre dérive…

    J’vais me renseigner un peu plus sur la naissance de la CNIL c’est intéressant.

  6. Tuesday 8 July, 2008

    Le plus dangereux est que tout cela soit gravé dans le marbre des loi et éventuellement de la constitution selon ce que deviendra ce projet de modification constitutionnelle… Car imaginons un deuxième tour de 2002 mais avec un Besancenot en face d’un Le Pen bis ou fils… Pas sûr que le premier l’emporte et même… Que deviendraient toutes ces lois sécuritaires, tous ces fichiers, toutes ces caméras, tous ces droits excessifs accordés au pouvoir entre les mains d’une de ces personnes là ?… Qui y a pensé ?… Personne ? Bravo !!

  7. Tuesday 8 July, 2008

    @ Dalipas
    Que des outils dangereux soit a la disposition de futurs gouvernements ayant des bases extremistes ne me semble pas forcement un cas de figure majeur, puisque dans le cas d’un virage aux extremes ces outils seraient tout de meme cree… Par ailleurs je penses que 2012 pourrait effectivement etre le theatre d’une forte poussee des extremes et peut etre du centre, par repulsion de la politique de Sarkozy couple a l’image desastreuse du PS… nous verrons bien…

    En revanche que ces outils soient a la disposition aujourd’hui d’un gouvernement qui a conquis le pouvoir via une campagne basee sur une politique d’immigration du chiffre, une envie de reprimer la contestation publique, mais aussi avec une vision monopartiste du pouvoir, cela m’inquiete au plus haut point. Il me semble en somme que le gouvernement actuel d’un point de vue republicain est deja aux extremes…

  8. Thursday 10 July, 2008

    finalement la close d’exceptionnalite concernant le fichage des informations de santé et d’orientation sexuelle est déjà mise a mal …
    http://www.tetu.com/rubrique/i.....news=13220

  9. Carlito
    Monday 21 July, 2008

    Comme disait un grand défenseur des libertés individuelles, “La démocratie s’arrète là ou commence la raison d’Etat” (Charles Pasqua, 1987). On pourra toujours relativiser, analyser, comparer, nuancer, dialectiquer… je suis d’accord avec le patron et surpris qu’on puisse relativiser l’apparition d’une telle base de données. C’est une dramatique atteinte aux libertés individuelles – et publiques-, sans garde-fou pour éviter un dérapage dans l’utilisation de ces données. Le STIC était déjà une base de données contenant des informations mal vérifiées, abusives, et des assertions pouvant donner des interprétations dangereuses à chaud. Ces fichiers seront utilisés au jour le jour par des fonctionnaires de police, qui tireront des conclusions et orienterons leur action en fonction des infos contenues dans ces bases de données qui seront considérées comme valides et fiables.
    On peut penser que la création de ce fichier vient compenser le vide créé par la réforme des R.G. dans les années 90, initialement police politique devenue progressivement unité de surveillance en milieu urbain (émeutes, grande délinquance, trafics, réseaux extrèmistes et terrorisme). Les fiches de Charles Pasqua doivent dater, Nicolas Sarkozy veut certainement les mettre à jour.
    Enfin, doit on signaler le silence abyssal – comme toujours – de Rachida Dati, qui confond ces fonctions avec celles d’auxiliaire de police… ce qui nous confirme chaque jour les vraies raisons de sa nomination à ce poste.
    Fliquer la population, bailloner la justice, controler les médias…

One Trackback

  1. […] pouvaient s’attendre. Et pourtant, comme l’expliquent bien Olivier Bonnet ou Garçon du blog Café Croissant, le fichier EDVIGE (Exploitation Documentaire et Valorisation de l’Information GEnérale) est un […]