Dati, Yade: La Chine ne serait plus une dictature

Rendez vous compte la droite parlementaire ne veut plus désigner la Chine, le Gabon, ou la Tunisie comme des dictatures. Et attention il ne s’agit pas de ministre de l’économie cherchant des contrats, ou d’un diplomate, non :
La secrétaire d’Etat au droit de l’homme Rama Yade et Rachi Dati notre Ministre de la Justice. Autant dire que la France brille de milles feux ces derniers temps sous le régime du president des droits de l’homme et du pouvoir d’achat.

Je vous laisse avec les déclarations de nos plus belles représentantes, qui piquent incontestablement la vedette a Nadine Morano et Christine Boutin.

Extrait de france inter, publie sur le nouvelobs.com

Definitions :

  • Encyclopædia Universalis : « La dictature est un régime politique autoritaire, établi et maintenu par la violence, à caractère exceptionnel et illégitime. Elle surgit dans des crises sociales très graves, où elle sert soit à précipiter l’évolution en cours (dictatures révolutionnaires), soit à l’empêcher ou à la freiner (dictatures conservatrices). Il s’agit en général d’un régime très personnel ; mais l’armée ou le parti unique peuvent servir de base à des dictatures institutionnelles. »
  • Dictionnaire de la politique (Hattier) : « La dictature se définit comme un régime arbitraire et coercitif, incompatible avec la liberté politique, le gouvernement constitutionnel et le principe de l’égalité devant la loi. »
  • Dictionnaire culturel (Le Robert) : une dictature est une « concentration de tous les pouvoirs entre les mains d’un individu, d’une assemblée, d’un parti ; organisation politique caractérisée par cette concentration de pouvoirs », (il cite comme exemple entre autres Cromwell et les Jacobins), et un dictateur est une « personne qui après s’être emparé du pouvoir l’exerce sans contrôle » ou une « personne qui exerce le pouvoir dans un régime qu’on peut à juste titre qualifier de dictature. »
  • Comme le dit Nicolas :

    Allez comme on en est pas a notre premier coup d’éclat sur la défense outrageante des Dictatures, un petit retour sur la délicieuse interview de Guéant a propos de la visite du colonel. Nous voila surement au debut d’une longue liste, vivement la visite de Kim Jong

    Rubrique : International, Politique


    4 Comments

    1. Maroual
      Friday 11 April, 2008

      Elle a aussi dit, la dame : “Si je ne devais parler qu’avec des gens supposés irréprochables sur le plan démocratique ou des valeurs des droits de l’homme, je ne parlerais qu’à des états européens”.

      Les Etats-Unis, le Canada, le Brésil, l’Australie, le Japon… Ils puent la moule ?

      Voir aussi : http://www.lesmotsontunsens.co.....ture-video

    2. Friday 11 April, 2008

      En fait, je trouve que le terme “dictature” est galvaudé. “Régime autoritaire” me convient mieux, mais au sens strict du terme, c’est évident que la Chine se range dans la catégorie des dictatures.
      Mais sans chipoter sur les mots, on ressent clairement dans les propos de Mme Dati qu’il y a eu des consignes “attention pas taper sur la Chine !”. C’est un peu aussi une dictature si un Chef d’Etat se met à décider de tout et de rien en imposant sa “bonne” parole et faisant régner une certaine terreur auprès de certains. Du coup, est-ce que la France de Sarkzoy n’est pas un début de dictature ?

    3. Friday 11 April, 2008

      Elle en prend le chemin petit a petit… mais alors vraiment a petite dose pour l’instant car malgré tout il calque son action sur les sondages d’opinion, loin des règles de l’établissement d’une dictature . Je le dirais populiste a tendance tyrannique… au moins au sein de l’UMP. ;)

    4. Sunday 13 April, 2008

      Tous ces ministres qui sont la voix de leur maître, ça fait penser à un gouvernement d’opérette, style dictature. On n’y est pas encore, mais soyons vigilants.
      D’un autre côté, tout le monde s’en fout ou presque. Je ne sais pas vous, mais dans mes collègues et/ou connaissances, on s’en tamponne le coquillard des Droits de l’Homme et de la démocratie…

    One Trackback

    1. By Rama, Bernard et l’homme | Café-Croissant on Thursday 11 December, 2008 at 0:36

      [...] n’apprécie guère l’opportunisme de Rama Yade, ni ces méthodes. Mais Kouchner nous a offert une saillie profondément virile visant clairement sa secrétaire [...]