Dans l’affaire Sine-Val-(Robert), la palme va a Joffrin !

Bon retraçons le fil des évènements qui nous ont mené aujourd’hui a cette ridicule polémique autour de Siné, alors que quotidiennement des sujets vastement plus importants mériteraient une couverture médiatique du même ordre. Mais le média français aime la polémique…

Tout d’abord le contexte : Charlie Hebdo est un journal satirique de gauche, mais alors vraiment de gauche (tout du moins était, je ne le lis plus depuis 2003 car il n’est guère distribué aux USA). Philippe Val en est le rédacteur en chef, Siné est un des plus anciens de la rédaction et fait hebdomadairement une chronique ainsi que des caricatures.

Siné dans sa rubrique au sein de Charlie Hebdo a écrit ceci le 2 juillet :

« Jean Sarkozy, digne fils de son paternel et déjà conseiller général de l’UMP, est sorti presque sous les applaudissements de son procès en correctionnelle pour délit de fuite en scooter. Le Parquet a même demandé sa relaxe ! Il faut dire que le plaignant est arabe ! Ce n’est pas tout : il vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d’épouser sa fiancée, juive, et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie, ce petit ! »

Le 8 juillet, Claude Askolovitch ( journaliste pour le Nouvel Observateur) a lancé la polémique sur Siné via RTL (voir la vidéo tout en bas) lui faisant un procès en antisémitisme.
J’ai eut beau lire l’extrait dans tous les sens je ne peux me résoudre a comprendre le raisonnement de Askolovitch qui sent plus la mauvaise fois et la prise de parti directe contre Siné “qui fait parti de la vieille garde de Charlie Hebdo d’un gauchisme qu’il (Philippe Val) exècre”… C’est gratiné tout de même que Askolovitch nous annonce que Val, le rédac en chef de Charlie exècre plus de la moitié des contributeurs du journal qu’il dirige et en plus parmi ceux la les plus anciens et mêmes les fondateurs (Cavanna est forcement au centre de cette vieille garde gauchiste).

Pour rappel de ce qui c’était passe le mois précédent le soit disant dérapage antisémite de Siné, vous pouvez lire l’édito assassin de Val en direction de Denis Robert ( journaliste d’investigation émérite qui a remué beaucoup de couleuvre dans l’affaire Clearstream). Clearstream dont l’avocat, Richard Malka est aussi l’avocat de Charlie et l’ami de Val… Ce a quoi Siné a donc protesté dans sa propre chronique et qui n’a pas du arranger les relations entre Siné et Val.

Voila la gueguerre lancée, et la semaine suivante Val réussit a évacuer Siné de son journal suite au refus de celui-ci d’écrire des excuses a l’égard de Jean Sarkozy en raison du préjudice causé par “cette fausse rumeur” sur son éventuelle conversion.

Mais, mais ! il y a un détail qui manque a l’histoire, c’est que Siné n’a pas invente cette histoire ( les démentis officiels sur la conversion de Jean Sarkozy mettant Siné dans la position de manipulateur). Ce détail c’est bien entendu la source de ses informations:

le 23 Juin le président de la LICRA ( ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme) repend la rumeur dans les colonnes de Libé :

Patrick Gaubert, président de la Licra et ami de Nicolas Sarkozy, assure n’avoir jamais parlé de ces questions avec lui. «Nous partions parfois en vacances ensemble avec une bande de copains juifs à moi, mais ne parlions jamais de religion.» Il remarque qu’aujourd’hui, le fils de Nicolas Sarkozy, Jean, vient de se fiancer avec une juive, héritière des fondateurs de Darty, et envisagerait de se convertir au judaïsme pour l’épouser. «Dans cette famille, on se souvient finalement d’où l’on vient», s’amuse-t-il.
source Liberation

Forcement quand le président de la Licra déclare exactement la même chose que Siné sans y apporter la ponctuation visant a dénoncer l’opportunisme du garçon ( “digne fils de son paternel” insistant sur la filiation de l’opportunisme dans la famille Sarkozy), et bien la personne ne vient hurler a la rumeur, cela doit surement passer pour du prosélytisme.

Et en ce vendredi qui donc a décidé de venir en remettre un couche et de nous sortir un texte d’une rare bêtise ?

Dans le Mille Laurent Joffrin :

“Réprouver l’intégrisme musulman et dénoncer le pouvoir supposé des juifs ce n’est pas la même chose. On est anti-intégriste dans le premier cas, raciste dans le second. On choisit sa religion, on ne choisit pas sa race.

Alors il est gentil Joffrin , mais la dénonciation de Siné porte sur l’opportunisme de Sarkozy qui n’est pas encore converti au judaïsme que je sache et qui quoi qu’il en soit est puissant (aucune supposition ici, mais une affirmation). La seule personne juive dont parle le court texte de Siné est l’héritière de Darty et l’indéniable puissance apporté par son héritage n’a rien a voir avec le judaïsme, absolument rien ne le suggère dans le texte de Siné. Je ferais remarquer que si l’on retire la qualification “et héritière des fondateurs de Darty”, alors le texte ne tiendrait plus debout, le mot-clé étant Darty…

Mais surtout la dernière phrase est a tomber : les juifs seraient une race !!!!

Je ne peux pas cacher mon dégout face a une telle affirmation qui pourrait être taxée d’antisémite. Le peuple juif est la résultante de nombreuses conversions au judaïsme durant les siècles. Il y a des juifs de toutes les “races” (au sens ou les racistes l’entendent): arabes, caucasiens, africains, asiatiques. La parabole faite par Joffrin est ridicule et nie par la même la spécificité de l’antisémitisme, qui prend ses racines dans l’antijudaisme soutenu pendant des siècles par les religions monothéistes que sont le catholicisme et l’islam, l’antisémitisme qui se qualifie par le regard raciste que portent les antisémites identifiant le peuple juif a une race. Et Joffrin vient de faire cette distinction… Alors certes on ne choisit pas de naitre juif, mais y voir la notion de race est abusif..

Edit : Joffrin a fait éditer son texte sur le site de Libé, mais la version papier elle est bien imprimée. Afin d’éviter toute confusion je vous invite a lire le billet de Guy Birembaum a ce sujet

Je déplore que tant de voix médiatiques aient autant focalisées sur cette histoire basée sur des mots qui ne portaient pas le sens qu’on leur a prêtés. Alors que des faits racistes, discriminants, ont lieu quotidiennement, et que ceux ci sont indexés a la rubrique des faits divers: l’épisode des jeunes roms noyées sur la plage d’Italie en est un exemple sordide. Combattre l’antisémitisme est un combat majeur et ce n’est pas en faisant des polémiques exagérées que ce sujet sera mieux compris et défendu . La taille du fossé médiatique qui sépare cet article dans un journal satyrique et tout autre fait discriminant pouvant impliquer la mort d’individus me fait froid dans le dos.

A la lumière de ces quelques lignes vous pourrez donc apprécier la portée du discours de Claude Askolovitch sur la fantastique radio d’analyse politico-économico-française RTL :

Dernier épisode outre la sortie de piste de Joffrin, la chronique de Siné qui n’a pas pu paraitre dans Charlie a été diffusée via le nouvel obs, merci a Laurel d’avoir eut le courage de retranscrire le texte pour plus de lisibilité :

Si vous voulez soutenir Siné c’est par la :
http://soutiensine.blogspot.com/

Rubrique : Actualités


20 Comments

  1. Friday 25 July, 2008

    mouais … les hébreux constituent 99% des juifs et ce pour une raison simple. Etre juif, c’est croire en l’alliance unique entre Dieu et les hébreux.
    Donc qu’on assimile juif et hébreux, c’est quand relativement normal et jusqu’à preuve du contraire les hébreux sont bien une ethnie bien que composée de deux groupes principaux aux caractères assez différents.
    Par ailleurs, il me parait utile de souligner la connerie monumentale du mot “antisémite”, et de rappeler que les sémites sont : les perses, les arabes, les berbères, les kabyles, les hébreux, et bien d’autres.
    Et puis bon ça sous-entend que c’est une forme de racisme plus grave qu’une autre

  2. Friday 25 July, 2008

    @ crOvax
    Je ne suis pas sur de comprendre la pertinence de ta demonstration visant a identifier les juifs aux hebreux, par rapport au texte que j’ai ecris. Il n’y a pas de race hebraique…
    D’ailleurs pour ajouter a ta remarque sur la recuperation du terme antisemite du point de vue linguistique, tu as fait un leger raccourci : les peuples semites sont ceux pratiquant l’utilisation des langues semites que sont l’arameen, l’hebreux, l’arabe et quelques autres… On peut donc en deduire que tous les juifs ne sont pas semites.
    Mais au sens linguistique stricte uniquement, car au regard du sens contemporain qualifier la discrimination des juifs par le terme antisemitisme est tout a fait juste.
    Ensuite que l’on utilise un terme different pour distinguer la discrimination subite par les juifs en comparaison au racisme me semble tout a fait justifiee car il s’agit d’allegation raciste a l’encontre d’un peuple qui n’est pas une race…

    Ce qui est a vilipender c’est l’instrumentalisation des denonciations antisemites a tout va et leur exageration courante dans les medias, en particulier en France. C’est d’autant plus attristant que cela desolidarise le font combattant toutes les discriminations qu’elles soient racistes ou antisemites…

  3. Friday 25 July, 2008

    Bien vu, Joffrin est un âne. Il n’a rien compris, tout comme VAL qui devient vieux con avant l’age. Moi aussi j’ai torché Joffrin, Torché par ce qu’il a fait de libé un torchon pire ce que la version précédente.

  4. Friday 25 July, 2008

    Le fait de réserver le mot antisémite aux juifs n’est pas une connerie monumentale, c’est une longue construction historique et linguistique. Et ça ne veut pas dire que c’est plus grave.

  5. Chachaa
    Saturday 26 July, 2008

    Ah la “bourde” de Joffrin!!! Et voici qu’à la bourde s’ajoute l’ironie d’un précedent article paru le 23 Juin dans LIBERATION. Dans cet article intitulé “Sarkozy comme chez lui en israel” sont rapportés les propos de Patrick Gaubert président de la LICRA qui dit ceci (texto)
    «Nous partions parfois en vacances ensemble (lui et N.Sarkozy) avec une bande de copains juifs à moi, mais ne parlions jamais de religion.» Il remarque qu’aujourd’hui, le fils de Nicolas Sarkozy, Jean, vient de se fiancer avec une juive, héritière des fondateurs de Darty, et envisagerait de se convertir au judaïsme pour l’épouser. «Dans cette famille, on se souvient finalement d’où l’on vient», s’amuse-t-il.
    Alors si on doit accuser Siné de quelque chose ce n’est pas d’antismétisme mais de PLAGIAT!
    L. Joffrin a dénoncé dans les propos de Siné l’association ” le juif, l’argent et le pouvoir”. Que ne sait il élevé contre les propos de P. Gaubert paru dans son propre journal (Libé) associant “juive et héritière”. Siné a juste rajouté pouvoir (occupé lui de la carrière politique présente et future0 de Jean Sarkozy. Bien sur personne n’allait accusé le president de la LICRA d’antismétisme mais de fait il accrédite “la rumeur de la conversion” non pour la dénoncer mais pour s’en féliciter ouvertement! Au contraire de Siné qui s’en ait servi pour dénoncer l’arrivisme de Jean Sarkozy. Mais sinon où est la différence?
    PS: Les “juifs” ne sont pas une ethnie, ce sont en quelque sorte un “peuple de l’histoire” ou tout simplement une communauté issue d’une tradition religieuse et culturelle.

  6. gtherm
    Saturday 26 July, 2008

    En France le mot race ne s’applique aux populations que chez… les racistes ! Au sens biologique du terme il n’y a qu’une seule et unique espece humaine.

    Je cite wikipedia : “La notion de race humaine est une tentative d’application aux humains du concept de race, qui définit des sous-groupes dans une espèce animale domestiquée. On a longtemps cru pouvoir définir des races humaines par la couleur de la peau, ou l’origine géographique supposée (races blanche, noire, jaune…). L’état actuel des connaissances en génétique et en anthropologie physique[1] a permis d’invalider ce concept et établit qu’il n’y a pas de sous-groupes dans l’espèce humaine.”

    Askalovitch, Val, BHL, Joffrin, Adler des clowns bien payés pour diffuser leur antigauchisme primaire. Ces gens qui se pretendent des intelectuels sont une honte pour ce pays.

  7. Olivier B.
    Saturday 26 July, 2008

    Salut Garçon !
    Une précision : Siné n’a pas refusé de s’excuser, c’est plus compliqué, comme l’explique Marianne ici : http://www.marianne2.fr/Charli.....89278.html
    « Ma « Zone » d’il y a deux semaines sur Jean Sarkozy a suscité beaucoup de réactions. Je me suis fait traiter d’antisémite sur RTL, et on m’a même rapproché de ce salaud de Konk. Mes amis de Charlie se sont émus. J’ai relu… Bon, c’est vrai que ça pouvait être mal interprété… Je voulais dénoncer l’imbécillité de se convertir à une religion quelle qu’elle soit et, par ailleurs, la fascination de la famille Sarkozy pour le fric. J’ai synthétisé mon propos, et, au final, il en est resté ce qui peut être analysé comme un raccourci ambigu et condamnable. Je présente mes excuses auprès de ceux qui l’ont compris comme tel», pouvait-on lire dans le texte qu’il ne signera pas.

    Médiation impossible
    Le dessinateur de Charlie explique qu’il y a renoncé parce que, en plus de cet article, un texte signé par l’ensemble de la rédaction de Charlie Hebdo devait figurer dans le journal à paraître mercredi. Il a pris cette initiative comme « une pétition contre lui » et a trouvé ça « dégueulasse ». Fâché, il a donc « refusé de s’excuser ». Voici le texte en question : « Nous sommes habitués aux fantaisies de Siné. C’est le charme du personnage, mais la dernière ne nous a pas fait rire du tout. Nous la réprouvons unanimement, et sommes ravis qu’il en fasse autant. Quant à nos confrères du site Marianne2, qui s’inquiètent de l’ambiance au sein du journal, nous les rassurons, elle est au moins aussi bonne que chez eux. À Charlie, nous sommes habitués aux débats internes, même virulents. Ils nous enrichissent, et nous pensons qu’ils enrichissent aussi nos lecteurs. Nous les vivons sereinement et souvent gaiement. Pour autant, les atteintes à nos valeurs communes n’ont pas leur place dans ce journal»

  8. Saturday 26 July, 2008

    @ Chachaa
    Je cite moi-meme l’article issu de liberation citant le president de la Licra.
    Je ne sais pas si le terme ethnie peut ou ne peut pas etre utilise pour denommer la communaute juive, mais le terme communaute ou peuple me semble etre courant et plutot juste. Je m’en tiendrai donc a ces deux termes.

    @ gtherm :
    Effectivement l’utilisation du terme race encore aujourd’hui demontre une victoire ideologique du racisme historique qui s’est immisce dans la reflexion populaire. Si je fais la disctinction entre l’evocation de la race juive par Joffrin et les noirs, arabes, asiatiques etc, c’est justement pour specifier la distinction dans le racisme entre le racisme prenant sa source sur les criteres physiques et la specificite de l’antisemitisme soulignant une race juive au dela de quelconque critere physique.
    Mais en soit je suis d’accord avec toi

    @ Olivier B.
    Salut !
    effectivement son refus d’excuses est du a cette denonciation interne et soit disant unanime a l’encontre de Sine. Ce qui de la part de Val n’etait pas diplomate mais montrait bel et bien la volonte d’exclure d’une maniere ou d’une autre sine du reste de sa redaction. Merci pour la precision que j’avais omis d’evoquer dans mon article deja un peu trop long…

  9. Loupi
    Sunday 27 July, 2008

    3 fautes dans les 4 premières lignes , + le journal satYrique
    (du bois de Boulogne ? ) , je ne suis pas allé plus loin , tellement je souffrais !

  10. Sunday 27 July, 2008

    @ Loupi
    Difficile de prétexter simplement que les nombreuses fautes sont dus ( dues? ) a l’heure tardive d’écriture avoisinant les 4 heures du matin. A ma décharge je ne possède pas d’accent sur mon clavier qwerty, de même il manque a mon cerveau une part non négligeable de mes souvenirs orthographiques.
    J’ai toutefois corrigé ces quelques premières lignes dans l’espoir que vous vouliez bien souffrir un peu plus en lisant la suite du texte.

  11. Le lapin bleu
    Tuesday 29 July, 2008

    «arabes, caucasiens, noirs, asiatiques[…]»

    Merci de prendre conscience qu’il n’existe que de race la race humaine, et toutes celles des animaux.

    Il y a décidement encore du chemin à parcourir pour sortir du XIXe siècle.

  12. Tuesday 29 July, 2008

    @ LapinBleu

    J’ai bien conscience qu’il n’existe pas de race au sens genetique, mais il s’avere que lorsque j’essaye d’isoler le terme de “race” dans la maniere dont il est utilise par les antisemites je suis oblige de me referer au distinction de couleur de peau que les racistes usent pour suggerer l’existence de soit disant “races” …
    Cela dit mon texte n’est pas assez explicite dans ce sens et je vais le corriger car je ne veut surtout pas entretenir la confusion a ce niveau.
    Vivant aux USA ou le terme de “race” est souvent utilise dans les documents administratifs pour definir son appartenance a une ethnie suivant des criteres generalement geographiques (caucasien, afro americain, latin pour l’amerique du sud, asiatique etc…) en Europe le terme “type” est plus souvent utilise, ce qui me semble un peu moins pejoratif mais toujours maladroit.

    Quant au chemin a faire, j’espere que tu comprendras que dans mon cas le chemin etait purement typographique et non ideologique. Le chemin qui reste a faire j’ai le sentiment qu’il est surtout dans les mentalites au quotidien: combien de chercheurs d’emplois d’origine africaine ont du mal a trouver un job en raison du seul critere de leur peau ou de leur patronyme ?

  13. Tuesday 29 July, 2008

    Lu sur Twitter: en effet, c’est du lourd. :-)

  14. john
    Friday 1 August, 2008

    A force de crier au loup tout le temps… Quand il sera vraiment la, la majorite des Francais qui ont de la sympathie pour les juifs ne bougeront plus.

  15. Saturday 2 August, 2008

    Les accusateurs de Siné prétendent que les adèptes de la religion juive constituent une “race” avec des droits et des devoirs spécifiques. Ainsi pensaient les nazis, ainsi pensent les sionistes.

  16. Saturday 2 August, 2008

    @ laurentgalili
    Je ne suis pas sur que les sionistes considerent la communaute juive comme une race, tout du moins pas au sens ou le terme “race” est communement employes par les racistes.

  17. Philippe ASTRUC
    Tuesday 12 August, 2008

    Pour ne pas tomber dans le risque du mot mal choisi, je dirais que certains accusent Sine de parti pris contre les juifs.
    Je serais curieux de savoir sur un panel si la majorite des sondes verraient dans ce texte quelque chose de desobligeant vis a vis des juifs.
    En revanche, ce qui est plus logique chez un homme de gauche, c’est de s’attaquer au pouvoir et a l’argent, et donc a Sarkozy (l’histoire de judeisation du fils Sarkozy est instrumentalise).
    Donc, je souscris a l’idee qu’on a tort sur Sine, et que a mon regret, car grand lecteur de l’Obs et plutot de gauche, Joffrin se plante completement.
    Et je trouve dommage que Joffrin soit rejoint par Badinter et Jean Daniel, il faut sauver le soldat Sine!

  18. Scooter
    Saturday 29 August, 2009

    Tout ceci n’est qu’une polémique de plus pou discréditer Sarkozy lui-meme à travers son fils !

  19. Wednesday 4 November, 2009

    C’est vrai que cette affaire fait grand bruit, et on a peu constater jusqu’a où le système pouvait aller… Enfin bon…

  20. Tuesday 2 November, 2010

    Val semble à nouveau vouloir parler de lui.
    Il cultive son image de zélé serviteur. Lavage de cerveau ?

One Trackback

  1. By Café-Croissant, première bougie | Café-Croissant on Thursday 1 January, 2009 at 0:02

    […] Dans l’affaire Sine-Val-Robert, la palme va à Joffrin […]