Arrêtons le massacre des stagiaires !

Vous allez finir par croire que je ne passe que des coups de gueule dans mon troquet, mais il faut bien sinon la clientèle s’en fout si je fais de la poésie.

Raison du délit : les déclarations de Xavier Bertrand, Ministre du travail, des relations sociales et de la solidarité. Rien que la je pourrais déjà m’exciter sur son compte, être ministre de la solidarité ,c’est pour faire mieux passer les reformes du travail qui elle ne seront pas très solidaires? et pis bon Ministre de la solidarité c’est un peu comme être ministre de la fraternité ou de l’amitié … ça n’a aucun sens a mes yeux.

Bon je dérive attaquons le sujet dans le vif : monsieur Bertrand donc s’est décidé a donner des réponses aux stagiaires, les stages de plus de trois mois seront rémunérés a 30 % du Smic . L’entreprise ne paiera pas de charge, c’est l’État qui s’en chargera (vous voyez qui c’est l’État, et dans quel état il est ???)

BRAVO, HOURRA, l’économie française va rebondir le chômage disparaitre!!!! Allez, remettez moi un pastis, suis chaud.


Les entreprises pouvaient déjà reverser jusque quasi 400 euros/mois sans charges pour les stages de plus de 3 mois depuis l’été 2006 de leur gré. On passe juste dans une mise en application générale ce qui pourrait être vu comme une bonne chose MAIS :

  • Pourquoi le stagiaire n’est pas pris en charge intégralement pour son titre de transport, le repas du midi, et partiellement pour son logement en sus de la rémunération ?
  • Pourquoi les stages de 1 ou 2 mois ne sont il pas rémunérés ? Les stagiaires peuvent vivre d’amour et d’eau fraiche pendant 2 mois et 30 jours ?
  • Pourquoi l’État est prêt a aider autant les entreprises les plus profitables que celles qui ont un réel besoin d’embaucher et de former mais ayant de petits moyens financiers ? Il aurait été plus équitables de payer les charges sociales uniquement aux TPE et de les aider au versement de la rémunération. Certaines TPE ne pourront plus dorénavant former de stagiaires alors que c’est au sein des TPE que les stagiaires ont le plus de chances de trouver une embauche au terme du stage.
  • Pourquoi ne pas avoir crée un organisme de régulation des stages , sanctionnant lourdement les entreprises abusives et charge de vérifier l’apport du stage effectue pour le stagiaire comme pour l’entreprise ? Le ministre nous parle uniquement d’un registre tenu au sein de l’entreprise… on croit rever…
  • Pourquoi ne pas avoir instituer le principe d’un compagnonnage?

A mes yeux le problème majeur vient de la spécification du statut, un stagiaire doit apprendre un métier, une technique, des méthodes de travail. Il ne doit être soumis a la pression que reçoit le salarié concernant sa productivité ( ou uniquement les dernières semaines pour vérifier les acquis), mais doit être encadré et avoir quelqu’un dédié a l’aider, enseigner et vérifier son avancement. Hors le stagiaire , très souvent effectue le travail d’un employé salarié ( donc officiellement désormais a 3 fois moins cher, c’est mieux que infiniment moins cher) , et il est rare qu’il ne serve pas le café ou ne fasse pas les photocopies. Pour avoir travaille en France dans une boite de prod audiovisuelle, j’ai vu des stagiaires travailler des weekends pour que dalle.

En somme, ok pour 30% du smic (+ prise en charge transport, logement etc) uniquement si le stage a réellement vocation de transmettre, d’enseigner et non d’exploiter, avec la possibilité d’une évaluation en fin de stage pour une éventuelle embauche.

Rubrique : Coup de Gueule


3 Comments

  1. Al West
    Thursday 31 January, 2008

    Bien d’accord mébon… tu vas faire fuir les clients si tu les réveilles à cette heure (d’ailleurs, excellent, les horaires; la première fois que je suis passé, l’horloge affichait 5h et des bananes, si mes souvenirs sont exacts ; un bar à after, ou bien?).

    Allez patron, un muscadet et…

    le Fig™ s’il vous plait :-)))))))

  2. Thursday 31 January, 2008

    Et un muscadet pour l’monsieur, un !! et le Figaro pour faire dessous de table.
    En fait je vis en Californie, d’ou le decalage horaire du site.

  3. Al West
    Friday 1 February, 2008

    J’ai pas dit pour me torcher, le Fig©, ça noircit déjà les doigts… non, juste pour avoir un autre son de cloche ;-)

    Pour le jet-lag, j’avais bien saisi, mais ce qui est bien, c’est que je risque moins de me faire griller à poster des com’ à des heures pareilles!

    D’autant qu’un mus’ à 3h du mat, c’est tout-à-fait raisonnable -)